L'Isthme

Au plus étroit de la langue de terre menant aux contours oubliés du Continent se tient la Barrière en elle-même. Colossal arrangement de bitume, de béton, de plâtre, on y devine des formes de bateaux renversés, des résidus de construction, de véhicules, pêle-mêle enchevêtrés. L'urgence de la fermeture a laissé place à une forme boursouflée, blanche et verte comme un cadavre, à la rouille rouge sang coulant de fissures comme des veines ou des plaies.

Vous n’avez pas les permissions requises pour lire les sujets de ce forum.

Connexion  •  M’enregistrer

 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité