Introduction

Tout ce qu'il faut savoir sur l'univers de Niwl. Lecture plus que fortement recommandée.

Les Lueurs
Ce qui Protège
Avatar de l’utilisateur

Messages : 432
Enregistré le :
20 mai 2016, 22:40
Rôle :
Votre guide à tous.
Caractéristiques :
Compte MJ
Faction :
Influence :
5
Richesse :
0
Gruge :
0
Don :
0
Anomalie :
0

Introduction

Messagepar Les Lueurs » 06 juin 2016, 20:23


Introduction




"Avran s'est fait Embrumer hier soir."


C'était un brave homme pourtant, Avran. Ordinaire, sans histoire. Il se présentait toujours cinq minutes en avance au travail. Il payait ses factures en temps et en heure. Il rangeait ses tickets de rationnement dans de petites boîtes classées par couleur et par taille... Bon, peut-être un peu maniaque sur les bords, d'accord. Et après ? Etait-ce suffisant ?


Avran s'est fait Embrumer hier soir.
Laquelle de nos consignes n'a-t-il pas suivie ? Quel interdit a-t-il transgressé ?
Cherchait-il une extase éphémère et futile dans les vapeurs de l'Opave ?

Côtoyait-il, au mépris de toutes les mises en garde de l'Ecole Sereine, ces hommes devenus des monstres – les soit-disant « Dotés » ? Pire : aurait-il par hasard croisé la route des infâmes caravanes de la Berrance, et ce sans prendre la fuite ni en avertir les autorités ?

Ou bien, tout simplement, s'est-il risqué seul là où la lumière ne porte plus – une ruelle déserte, une maison obscure – sans quérir l'aide bienveillante de l'un de nos Lampadophores ?

Restez dans la Clarté ! Marchez dans la Clarté ! Elle est votre ancrage et votre salut, braves gens, contre tous les pièges de la Brume et de la Nuit. Car si les Lueurs ne naissent pas dans la Brume, la Brume, elle, meurt dans nos Lueurs !


Fais silence maintenant, et prête l'oreille. Car j'ai broyé des os de rats dans mes coupelles à vision, et ce papier que tu m'as tendu après y avoir inscrit ton voeu, je l'ai jeté au feu. Ecoute ! Un grand étourdissement m'a saisie ; le Don s'est emparé de mon esprit, l'a arraché à l'esquif de mon corps. Mon âme a navigué dans des décors qu'il me serait impossible de retranscrire, vu des choses qu'il m'est interdit de te conter. Mais je sais, oh, je sais que la Nuit elle-même est venue à moi. Je l'ai reconnue pour ce qu'elle était ; de crainte je suis tombée à genoux, pour mieux lui présenter mes hommages et mon front. Ecoute ! Elle s'est penchée vers moi, et de sa voix tonnante voici ce qu'elle m'a dit : « Hier soir, la Brume a pris Avran. » Puis elle m'a souri, toutes dents au clair, et elle s'est mise à rire, à rire, à rire...

C'était qui, Avran, au juste ? Un banal citoyen, comme toi et moi. La vérité la voici : Avran s'est fait Embrumer hier soir, et alors ? La vie continue. Le monde ne s'arrête pas de tourner juste parce que quelques uns des nôtres disparaissent. Il faut s'y faire. Rester prudent, baisser la tête, être bien sage. Fais ce que tu veux, pour ton ami disparu : allume une bougie en son nom, chéris son absence, espère son retour. Après tout, peut-être qu'il finira lui aussi par réapparaître...

Mais quelle que soit ta décision, n'oublie pas : partout sur Niwl, la Brume continue de guetter, de prendre et d'avaler. Hier, c'était Avran. Demain, ce sera elle, ce sera lui, ce sera moi.

Ou peut-être bien que ce sera toi.


Image


Sur Niwl, la Brume prend, la Brume rend. Ca arrive tout le temps. Tous les jours, ils sont une dizaine sur quelques millions d'habitants à disparaître de la sorte. Et chaque jour, il y en a deux, ou trois, qui reviennent. Parfois intacts, parfois changés, mais sans jamais le moindre souvenir de leur petite escapade à travers les méandres du smog. Et c'est peut-être bien mieux ainsi.

Niwl, c'est cette presqu'île battue de vents râpeux, aux falaises léchées par le bouillonnement de vagues noires, au-dessus desquelles brûle la lanterne d'un phare qui jamais ne s'éteint. C'est ce ciel bas et pâle, obscurci par les fumées des usines thermiques et griffé par le passage des orages, lorsqu'il n'est pas alourdi par les pluies qui rythment le passage des Trois Saisons. Une terre rude. Un climat hostile. Où régneraient – comme partout ailleurs – Nuit épaisse et Brume insidieuse, s'il n'y avait pas l'art des Luminaires avec leurs milliers de néons, de photophores, de bougies et autres tungstènes incandescents pour les conjurer et les tenir à l'écart. Si les enseignements de l'Ecole Sereine n'exhortaient pas chacun, depuis le plus jeune âge, à la cohésion et à l'unité pour tenir tête à toutes les horreurs qui attendent là-dehors.

Mais Niwl, ce n'est pas que la force et la fierté d'une nation dressée dans l'adversité, tenant vaille que vaille les dangers extérieurs loin de toutes ses lumières.
C'est aussi ce port crasseux où patientent les putains, ces docks souillés d'une eau huileuse dans laquelle les Manneurs plongent leurs filets pour en tirer les poissons chétifs qui serviront au gruau commun.
C'est ce joli bourg réduit à l'état de ville fantôme depuis la violente insurrection qui l'a vidé de ses habitants, et où chaque mur détruit cache son lot de cadavres.
C'est le douloureux contraste entre la vie trépidante de Ceaster, la mégapole, et l'existence précaire et morose des bidonvilles qui s'y accrochent comme des bernacles à leur rocher.
C'est l'inquiétante caravane de la Berrance où, à l'abri du dégoût de leurs concitoyens, les Dotés viennent cacher leurs étranges mutations.

Et Niwl, c'est la Barrière. Cette barricade hétéroclite de blocs de béton et de wagons renversés, d'épaves cimentées et de briques montées à la hâte sur les restes d'un ancien chemin de fer, et qui tranche en deux le vieil isthme censé relier le sol niwol au continent. Un véritable mur de débris et d'ordures, érigé il y a soixante-dix cycles pour contrer la lente progression de la Brume et des choses qu'elle amène dans ses flancs, sur ordre de l'Ecole Sereine et malgré les cris des réfugiés venus d'ailleurs. Il n'y a plus eu de cris, depuis, et plus d'étrangers non plus. Mais la Brume est restée. Elle a même avancé.

C'est ça, Niwl. C'est sale, Niwl.

Depuis, la Barrière a rouillé. Rouge, si rouge sous les algues et le varech gluant qui la dévorent au gré du flux et du reflux des marées, qu'elle semble aujourd'hui cimentée de cuivre et de sang. Poreuse comme une plaie, c'est ce que certains murmurent : comme ils disent que le nombre d'Embrumés n'a fait que croître ces derniers temps.
Que les Dotés, avec leurs stigmates et leurs traditions secrètes, en savent peut-être plus long sur ce phénomène qu'ils ne veulent bien l'admettre.
Et que dans les ténèbres au-delà de la Barrière, de nouvelles silhouettes ont commencé à remuer.


Image


Présentation HRP


Niwl vous propose d'évoluer dans un univers moderne, mature et dangereux, principalement inspiré par la féerie urbaine et la dark fantasy : un monde crasseux, dérangeant, où l'Homme doit lutter et survivre face à des forces qui le dépassent. Ici, peu de nobles héros, et aucune gloire promise ; mais des personnages ambigus et sur la brèche, des intrigues nuancées, une frontière jamais bien nette entre le moral et l'immoral. S'il y a une magie, elle est dangereuse et cachée, s'exerce au prix de nombreux sacrifices ; et si le surnaturel rôde – jamais bien loin – ses incarnations sont terribles à contempler.

En tant que niwol, votre personnage est évidemment au fait des dangers locaux – principalement de ces deux ennemis de l'humanité que sont Nuit et Brouillard – ainsi que des consignes de l'Ecole Sereine pour s'en préserver : ne pas marcher hors des sentiers, préférer les endroits bien éclairés, éviter de traîner au contact des Dotés ou des Anormaux. Mais il est possible que ses choix de vie l'aient conduit à s'écarter, volontairement ou non, de cette voie sécuritaire et toute tracée. A vous de doser votre degré d'implication, de définir vos enjeux : que vous soyez paria ou citoyen modèle, fervent Luminaire ou Doté déviant, il y a toujours une place pour vous dans les multiples trames qui se tissent sur Niwl.

- Apprenez à connaître la Brume, les dangers qui vous guettent dehors comme dedans.
- Choisissez votre degré d'Anomalie, corruption inévitable affectant tout habitant de l'île et, le cas échéant, un Don.
- Enfin, l'appartenance à un Groupe ainsi et surtout qu'à une Faction vous permet de définir l'orientation rp de votre personnage.

Restez dans la lumière... Et bon amusement !





Introduction
Compte réservé au staff ; pour toute demande, contactez l'équipe d'administration.
Avatars des Lueurs, de la Brume, de la Nuit ◊ Oeuvres de L.Bustamante

Retourner vers « Contexte »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité