Généralités

Pour aller plus loin. Lecture non obligatoire.
Les Lueurs
Ce qui Protège
Avatar de l’utilisateur

Messages : 433
Enregistré le :
20 mai 2016, 22:40
Rôle :
Votre guide à tous.
Caractéristiques :
Compte MJ
Faction :
Influence :
5
Richesse :
0
Gruge :
0
Don :
0
Anomalie :
0

Généralités

Messagepar Les Lueurs » 12 juin 2016, 22:01


Généralités




Informations pêle-mêle
« Suivez le guide, qu'ils disaient ! »


Image

Quelques données


Niwl compte environ dix millions d'habitants, répartis sur neuf mille kilomètres carrés de terre rude et difficilement cultivable. La capitale, Ceaster, concentre à elle seule près de trois millions d'âmes (dont cinq cent mille, au moins, rien que dans les bidonvilles), là où Eastaed n'en compte que cent mille. Le reste de la population est réparti de manière inégale sur l'ensemble du territoire, laissant beaucoup de villes de campagne – peu dynamiques et peu viables, sans compter celles qui subissent l'influence de la Barrière – dans un état proche de l'abandon.



Les noms sur Niwl



La langue autochtone mêlant des influences principalement celtes et saxonnes, une grande majorité de niwols portent des noms qui en rappellent les sonorités. Ceci est particulièrement vrai parmi les Lampadophores et les strates les plus hautes de la société, où de vieilles familles depuis longtemps ancrées dans le paysage de la presqu'île se partagent et se transmettent le pouvoir. Porter un nom typiquement niwol est déjà, d'une certaine manière, signe de prestige.
- Exemples : Eoden Gynwern, Emlyn Rhidian, Llew Marenlied, Alys Scolden...
A contrario, il n'est pas rare au sein des couches populaires de croiser des noms d'influence continentale (s'inspirer ici du roumain et des langues balto-slaves), importés suite aux vagues d'immigration qui ont précédé l'érection de la Barrière. La xénophobie niwole conduit à de fréquentes discriminations basées sur les seuls patronymes : porter un nom qui sonne étranger, c'est déjà venir un peu d'ailleurs, et c'est une raison suffisante pour être regardé de travers. A savoir que la langue continentale – ou du moins un de ses dérivés – survit sur Niwl sous la forme d'un patois appelé urlaj, quelques fois utilisé comme argot dans les bidonvilles et dans certaines campagnes reculées.
- Exemples : Novak Piedro, Illie Desator, Jugo Oldavan, Mihai Belotariu...

Nota Bene : Un nom un peu "exotique" peut être toléré s'il n'est pas excessivement connoté d'une culture étrangère à celles dont Niwl s'inspire.



Monnaie sur Niwl



Le système bancaire de Niwl est réduit à son plus simple appareil. C'est le Synode Ardent qui détient toutes les clés du trésor et frappe la monnaie en circulation sur le territoire : l'écu. C'est également la même institution qui imprime les tickets de rationnements. Ce sont les deux seuls moyens de liquidités possibles que la plupart des niwols entassent dans des bas de laine.
En effet, l'épargne est très rare et réservée en général aux grosses fortunes lampadophores qui ont amassé suffisamment pour détenir un compte bancaire. Les prêts bancaires sont également possibles mais à usage exclusif des membres des factions gardiennes ou des chefs d'entreprises qui font profiter la Lumière de leur richesse.
Des "Guichets de Liquidités" sont mis en place dans chaque agglomération d'importance, afin de retirer tickets de rationnement et, plus rarement, écus.

1 écu = plus ou moins l'équivalent d'un euro = 100 cents



Hymne niwol



Connu de tous et de chacun, chanté dans les écoles et lors des diverses célébrations, principalement celle du Dernier Char.

Tel le phare illuminé
Je défie mer et tempête
Refuse l'idée de défaite
Tel la Barrière obstinée
Je garde close ma frontière
Pour veiller Niwl, ma mère !

Malgré la nuit perfide nous serons victorieux
Debout, enfants de l’ile
Tenez, enfants de l'ile

Nos ennemis vaincus sont maintenant silencieux !



Chronologie



Voici la version officielle de la chronologie de Niwl, celle enseignée à l’École Sereine. Toute imprécision ou contradiction soulevées seraient sans aucun doute l’œuvre d'un agitateur public.

Cycle 1 : La Barrière est érigée. La séparation de Niwl et du continent en pleine guerre contre une force inconnue est actée.
Cycle 19 à 22 : Une Révolte, montée par un rassemblement d'agriculteurs et de marins voulant s'approprier la Manne se réfugie dans une ville où la Milice locale ose penser pouvoir les protéger de la juste vengeance du peuple spolié. Elle trouve fin dans une regrettable violence, rendue nécessaire par une série d'attentats dans Ceaster. Leur ville est rasée afin d'enterrer la honte de la division.
Cycle 24 : Afin d'éviter la résurgence d'une Révolte au milieu d'esprits manipulables, le Bagne est ouvert.
Cycle 33 : Le phare du large d'Eastaer s'est éteint une nuit. Partout sur l'île, des personnes ont disparu, d'autres, au contraire, ont été retrouvées mutilées, parfois plusieurs mois après cette nuit. L'incident ne s'est jamais reproduit.
Cycle 41 : Le nombre d'Embrumés croît démesurément dans les campagnes et jusqu'en banlieue proche ce cycle-ci. Il a été depuis lors établi les obligations de chaque quartier, ville et village d'entretenir à sa charge toutes les installations lumineuses destinées à lutter contre l'obscurité. Suite à cela, le manquement à ce devoir et leur sabotage ont été inscrits au registre des crimes élisant au Bagne.
Cycle 57 : Une agitation parmi les couches ouvrières de Ceaster trouve un essor incongru, menaçant l'équilibre de la Cité ; la regrettable violence est hélas à nouveau nécessaire, et appliquée par les Milices subventionnées comme il se doit par le Gouvernement.
Cycle 64 : Le détournement de traitements et autres objets de première nécessité par des Accros à diverses substances entraîne une dramatique montée de la mortalité infantile. Les sanctions à l'égard des drogués sont revues à la hausse.
Cycle 70 : Cycle actuel.





Généralités
Compte réservé au staff ; pour toute demande, contactez l'équipe d'administration.
Avatars des Lueurs, de la Brume, de la Nuit ◊ Oeuvres de L.Bustamante

Retourner vers « Annexes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité